lundi 26 septembre 2016

réduction

Quant à ma première plume, c’est une tout autre affaire ! Pour vous rendre sensible cette lenteur, presqu’incroyable, du tempo de l’écriture, je prends un exemple qui est à mes yeux particu-lièrement probant. J’ai écrit la sixième séquence de Moriendo du premier avril au 4 août 1981 ; pendant ces quatre mois, soixante-quatorze journées furent consacrées à l’écriture, des journées de travail dont la durée variait entre cinq et huit heures. La sixième séquence a exigé cinq cent soixante-quinze pages de brouillons, mais dans le livre elle occupe dix pages, réduites à six si on lit Moriendo dans le volume Une vie.

Roger Laporte
Ecritures
Fata Morgana, 2015
(dessins de Michel Potage, 40 p.)




Aucun commentaire: