mercredi 16 décembre 2009

« Fibrillations littéraires »




— Pour organiser le pessimisme —



« L’hypertrophie cardiaque, comme d’autres cardiomyopathies, provoque des troubles du rythme qui conduisent tantôt à la fibrillation ventriculaire tantôt aux vers libres. »

(I. G., sur Jules Laforgue)

Amer #3 — novembre 2009, « Cœur », 208 pages — Claude Louis-Combet, Eric Dussert, Lolita M’Gouni, Bruno Leclercq, Sao Maï, D.P., Clément Arnoult, Anne Berger, Ian Geay, Caroline Granier, Taï Luc

avec — aussi — des (magnifiques) dessins de Mirka Lugosi et de Anne van der linden, et des photos (atroces) d’opérés-sectionnés par qqs chirurgiens-bouchers


____

(reçu ce jour)

2 commentaires:

Anonyme a dit…

L'aube incise
et marque ta chair sans nom
Crois! Plus haut le coeur!

FIL

Monsieuye Am Lepiq a dit…

pArfois
je goûte
(À)
un
triptyque
quAsi
Anonyme