dimanche 23 octobre 2016

Appel à la désobéissance civile !



Construction — en forme de coupole ou de dôme — en neige servant d’habitat à certains groupes proches du pôle nord, montée par superposition de blocs de neige compacte, sur un plan circulaire.
***
Selon les réformes orthographiques de 1990, le mot « igloo » s’écrit désormais « iglou ».
Citons : « Entre ces deux formes qui existent en concurrence, on choisit la forme plus française iglou. »

***

Vu le schéma qui symbolise idéalement l’igloo — un petit « o » inclus dans un grand « O » —, et considérant que peu d’habitants de l’Hexagone privilégient ce mode de domicile assez spartiate, nous choisissons logiquement la forme la moins française et n’écrirons — quitte à en assumer toutes les conséquences légales — jamais ce mot que sous cette seule forme, disons « exotique » :

Igloo.

________
Nota bene

1/ Alors que certains de nos contemporains voudraient le prononcer tel, nous n’écrirons pas davantage « zou » !

2/ En revanche, si tu tombes ou t’effondres dans un trou de glace, va pour :

— I glou, i glou, glou, glou…



Avant la définitive fonte des glaces,
contre le réchauffement de la planète et le grand hiver nucléaire,
rejoignez
le Mouvement international pour le rétablissement
dans ses justes formes orthographiques de l’igloo !

3 commentaires:

George WF Weaver a dit…

Zut, le commentaire que j'avais soos le coode s'est fait coiffer au poteau par la deuxième note !

Je me contenterais donc de faire remarquer que dans l'IGLOO,
I GèLe !

Jean Jacques a dit…

ça s'arrose
iglou iglou iglou

Am Lepiq (monsieuye) a dit…

hiboo, cailloo, genoo