mercredi 8 janvier 2014

Nietzsche


Son nom évoque un bruit de tisons qui s’affaissent entre des chenets, de fagots qu’on entasse pour dresser un bûcher ou de torche qu’on éteint dans l’eau ; peut-être aussi de feuilles sèches sur lesquelles on marche, d’allumette qu’on frotte et qui s’enflamme pour une brève illumination ou encore de jet de vapeur lancé par une locomotive au repos.

Michel Leiris
Frêle Bruit


2 commentaires:

Coco a dit…

Son nom évoque pour moi : Ah, les belles bacchantes !
Je sais, je sais, ce n'est pas bien d'évoquer Louis de Funés quand on vous parle de Nietzsche.

Monsieuye Am Lepiq a dit…

Louis Germain David de Funès de Galarza qui rendit d'ailleurs un bel hommage à l'auteur de la Naissance de la tragédie dans la Folie des grandeurs.