jeudi 12 novembre 2009

obsolescence, n. f.



« Il en va des lettres comme de toute chose : un jour ou l’autre, elle devront faire face à leur destin. Quel que soit son rang dans la langue, toute lettre est vouée à tomber en désuétude, à se raréfier, pour connaître enfin l’obsolescence. »
—————
Daniel Heller-Roazen, « H & Cie », in Écholalies. Essai sur l’oubli des langues, Seuil, « La librairie du XXIe siècle » (trad. [anglais], Justine Landau, 2007)
________

[ reçu — hier — d’Hélène ]

3 commentaires:

AMortIE a dit…

Aime Aujourd'hui ne pas Apercevoir le libellé Alphanumérique "A"

Monsieuye Am Lepiq a dit…

— Ah !

adrienne a dit…

obsolescence comme révérence
fluorescences
des langues qui dansent en transe
les sots les sens

l'essolescence?