lundi 4 mai 2009

question existentielle

Si l’on m'a bien appris à faire cette subtile distinction entre
des vaches noir et blanc

(elles sont bicolores)
et
des vaches noires et blanches

(certaines sont noires, d’autres sont blanches),

personne en revanche jamais ne m’a expliqué si je devais écrire
une vache noir et blanc

ou
une vache noire et blanche


quand elle est seule.

4 commentaires:

Anonyme a dit…

à moi "on" m'avait surtout enseigné à faire très attention aux mots-chevilles...

Monsieuye Am Lepiq a dit…

Comme "ça", est-ce mieux que Chevillard ?

Paul a dit…

On peut résoudre le problème en écrivant : "une vache au pelage noir et blanc". C'est d'ailleurs plus juste : l'intérieur de la vache est essentiellement rouge.

Monsieuye Am Lepiq a dit…

« L'intérieur de la vache est essentiellement rouge »,
je saurai m'en souvenir.

Un grand merci.