jeudi 22 septembre 2022

Baden-Baden

 

Mercredi, au débotté, à toute allure, j’extrais Des éclairs (2010) de Jean Echenoz d’un rayon Minuit de ma bibliothèque parce que je vais avoir deux fois trois quarts d’heure de métro à endurer (deux fois par semaine) ; dans cette biographie romanesque, mélancolique beaucoup, de Nikola Tesla, j’y cherche quelque chose ; je le feuillette ; je le relis par morceaux ; le soir au retour, je m’aperçois qu’une « carte publicitaire » (offerte par la librairie L’Arbre à Lettres, février 2006) était glissée entre les pages finales.

Alors je (vous) la scanne : c’est la phrase d’incipit de Ravel.

(Je pense que Patrick Bléron sera ravi de l’anecdote.)


1 commentaire:

Patrick Bléron a dit…

Évidemment ! J'ajoute que j'ai été cité deux fois en ce 22 septembre 2022, chez vous, cher Jacques, et chez Nils Blanchard, et ses Suédois d'Estonie et d'ailleurs. C'est si rare que ça en devient remarquable. Merci mille et deux fois.