samedi 23 juin 2018

Amer # 8


« Décidément la revue finissante la plus jouissive du paysage littéraire contemporain. »



AMER          revue finissante         Hiver 2006-2007

                                      X                 seconde décharge

Si nous-nous lassons de tout, pourquoi nous entrelaçons-nous
(troisième opération)

On doit pouvoir se rendre écarlate.
(quatrième reprise)

Etouffe-moi si tu peux.
(cinquième révélation)

passe-moi par-dessus tous les bords
(sixième floraison)

Que même la fin soit terminée
(septième service)

VIII                     Emmène-moi danser
(360 pages, juin 2018)


(Revue exhibitionniste
à tendance fainéante, cynique et extrême
éditée par les Âmes d’Atala, Lille, Ian Geay.)


volume richement illustré, avec beaucoup de photos
et de gravures de nu.e.s dedans —




jeudi 21 juin 2018

action !

Clément adhère
Alphonse allait et Charles traînait
Saint-John perce et François bouchait
François clouait et Henri calait
Gustave courbait
Ambroise parait
Gabriel forait et David guetta
Jean-Pierre rive et Alain calma
Henri cochait et Steffi graffe
Léo ferrait et Jean ferra
Georgette plana
Georges marchait
Simone s’ignorait et Henry fonda
Jacques jouait et dérida
Eric cantonna et Jean-Claude qui lit
Marcel et Anouk aimaient
Julien coupa
Mathilde et Emmanuelle saignaient
Gustave et Julien doraient
Charles attend, Martin part et Louis vint
Claude sautait et Jacques rivette
Jean prouvait et Pierre paierait
Jean jeûnait et Gérard massait
Philippe-Jacques ôtait
Frank zappa
Mata a ri
Nicolas boit l’eau
Alfred a d’ l’air
Auguste conte et Roger-Gilbert le compte
Truman capote et Sophie cale
Patricia casse
Nat King colle
Erich Maria remarque
Max planque, Johnny cache et Tatiana trouvait
Paul-Armand jette
Pierre et Henri bêlent
Joan baise
Hugo bosse et Eugène sue
Jules va, laisse
Jean, faut trier
Guy l’éclaire et Johnny a l’idée
Nathalie bâille
Christophe mit au sec
Michel serre & pique au lit
Lino vend, tuera
James en sort
Guiseppe verdit
Simon entaille et Pierre soulage
Harvey qu’est tel et Léa, c’est doux
Samuel becquette et Buster qui tonne !
Georges braque et bataille
Primo, Bernard-Henri, les vit
Pierre reverdit

Georges sera

Keith ? j’arrête !

samedi 16 juin 2018

le rire

dans la nouvelle série

« Daniel Cabanis a trouvé » (1) :


vendredi 15 juin 2018

de force


L’alcool comme la came isolent.

M. Roche



jeudi 14 juin 2018

en exergue

(p. 5)

in


Philippe Bonnefis
Vallès. Du bon usage de la lame et de l’aiguille.
(L’Âge d'homme, 1983, 128 p.)

mercredi 13 juin 2018

« Poésie ? »


Définir la poésie à n’en plus finir revient inévitablementalement à compisser dans un dru violon sans corde ni âme dont disparaît le triste étui fatigué et fermant mal : vois-là le beau travail (pouliches de saison, palanquins d’apparat et astucieux crocs-en-jambe) qui distingue à bon entendeur salut l’escient d’un marché de dupes. D’une telle opération consistant à décortiquer la poétique-chose — comme au temps des délicats salons l’on attrapait l’escargot par attirance mutuelle, ruses ou appâts déguisés en fines mouches, la cervelle fomentée, le lundi chez l’un, le mardi chez l’autre, pour que le lendemain matin tout fût réduit en poudre par la brigade des moqueurs —, qu’en tirer ?

Grégory Haleux & Jacques Barbaut

in


Dézopilant, n° 27, juin 2018, dépliant, Reims

mardi 12 juin 2018

bientôt dans les bacs

in



TXT 32, Nous, 96 p., 15 euros