vendredi 30 septembre 2016

lundi 26 septembre 2016

réduction

Quant à ma première plume, c’est une tout autre affaire ! Pour vous rendre sensible cette lenteur, presqu’incroyable, du tempo de l’écriture, je prends un exemple qui est à mes yeux particu-lièrement probant. J’ai écrit la sixième séquence de Moriendo du premier avril au 4 août 1981 ; pendant ces quatre mois, soixante-quatorze journées furent consacrées à l’écriture, des journées de travail dont la durée variait entre cinq et huit heures. La sixième séquence a exigé cinq cent soixante-quinze pages de brouillons, mais dans le livre elle occupe dix pages, réduites à six si on lit Moriendo dans le volume Une vie.

Roger Laporte
Ecritures
Fata Morgana, 2015
(dessins de Michel Potage, 40 p.)




mardi 20 septembre 2016

... & bottes de cuir

Magritte au Centre Pompidou
(21 septembre 2016 - 23 janvier 2017)


Joost Veerkamp (1953, Diemen, Hollande-Septentrionale, NL)



Hergé au Grand Palais
(28 septembre 2016 - 15 janvier 2017)

*   *   *

M. (1898, Lessines, Hainaut - 1967, Schaerbeek, Bruxelles-Capitale)

H. (1907, Etterbeek, Bruxelles-Capitale - 1983, Woluwe-Saint-Lambert, Bruxelles-Capitale)

vendredi 16 septembre 2016

A la question


(que personne ne me pose)


— Quelle est votre série de BD préférée ?

Je réponds (incontestablement) :



« Philémon », de Fred.

(Goggle/images)

samedi 10 septembre 2016

Je suis vivant & vous êtes mort




Philip K. Dick
16 déc. 1928 – 2 mars 1982, Santa Ana (Californie, É.-U.)


— Do Androids Dream of Electric Sheep ?


découvrant le Yi King grâce à un article de Carl Gustav Jung.

—————————————————————
En 1982, en France, la presse annonce le même
jour le décès de K. Dick et la disparition de Perec.
—————————————————————

Georges Perec
7 mars 1936 – 3 mars 1982 — Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne)


— Quel petit vélo à guidon chromé au fond de la cour ?


écrivant, en décembre 1976, dans sa « Tentative de description d’un programme de travail pour les années à venir », en huitième point (sur dix-neuf) :

« 8. UN ROMAN DE SCIENCE-FICTION

« Je n’en ai qu’une idée de départ mais qui m’amuse beaucoup : un monde où les lettres (de l’alphabet) remplaceraient le travail et l’argent : la vie serait une interminable partie de “scrabble”. »




mercredi 7 septembre 2016

ici



— Un atomiseur Ubik, répondit la jeune femme, est un ionisateur négatif portatif, muni d’une unité organique à haut voltage et bas ampères qu’actionne une batterie à hélium à gain maximum dotée d’une puissance de 25 kilovolts. Les ions négatifs sont l’objet d’un mouvement de rotation en sens inverse des aiguilles d’une montre qui leur est imprimé par une chambre d’accélération radicalement polarisée, ce qui leur communique une tendance centripète les amenant à s’agglomérer plutôt qu’à se disperser. Un champ ionique négatif diminue la vitesse des antiprotophases présentes normalement dans l’atmosphère ; dès que s’abaisse leur vitesse, elles cessent d’être des antiprotophases et, en vertu du principe de parité, ne peuvent plus s’assembler aux protophases engendrées par les personnes congelées en capsules cryoniques ; autrement dit les « semi-vivants ». Le résultat final est que la proportion des protophases non annulées par les antiprotophases s’accroît, ce qui se traduit – tout au moins pour un temps donné – par une augmentation dans l’émission de champ liée à l’activité protophasique ; il en découle pour le semi-vivant qui expérimente le phénomène un regain de vitalité ainsi qu’un abaissement de la sensation de froid due aux températures de congélation. Vous voyez donc pourquoi les formes régressées d’Ubik ne pouvaient pas… 
Joe dit machinalement : 
— Parler d’ions négatifs est un pléonasme. Tous les ions sont négatifs.

[…]

Je suis Ubik.
Avant que l’univers soit, je suis.
J’ai fait les soleils
J’ai fait les mondes.
J’ai créé les êtres vivants et les lieux qu'ils habitent ; je les y ai transportés, je les y placés.
Ils vont où je veux, ils font ce que je dis.
Je suis le mot et mon nom n’est jamais prononcé, le nom qui n’est connu de personne.
Je suis appelé Ubik, mais ce n’est pas mon nom.
Je suis.
Je serai toujours.



Ubik
K. Dick

source

(p. 281 et 284)

lundi 5 septembre 2016

la Véritable Histoire de Hernoul-le-Fin

Vous avez aimé


le Portrait des époux Arnolfini




Vous adorerez l’excellentissime

L’Affaire Arnolfini


(Jean-Philippe Postel
Actes Sud, nbr illustr. n&b et couleurs
2016, 160 p., 18 €)