jeudi 27 décembre 2012

3 x 17


Heureuse coïncidence ou savant calcul ?…

… Hasard objectif pour le moins : à la page 17 de ce Arcane 17 *, d’André Breton (20 août - 20 octobre 1944, Percé - Sainte-Agathe), le nombre « dix-sept » apparaît en toutes lettres pour recomposer une version inédite de « le Rouge et le Noir » :


Le drapeau rouge, tout pur de marques et d’insignes, je retrouverai toujours pour lui l’œil que j’ai pu avoir à dix-sept ans, quand, au cours d'une manifestation populaire, aux approches de l’autre guerre, je l’ai vu se déployer par milliers dans le ciel bas du Pré-Saint-Gervais. Et pourtant — je sens que par raison je n’y puis rien — je continuerai à frémir plus encore à l'évocation du moment où cette mer flamboyante, par places peu nombreuses et bien circonscrites, s'est trouée de l’envol de drapeaux noirs.

_______________________________
* Le Livre de Poche, « Biblio », n° 3123 , 1989 (160 p.) 

6 commentaires:

Monsieuye Am Lepiq a dit…

On n'est pas sérieux, quand on a dix-sept ans.

A. R., « Roman »

George WF Weaver a dit…

Dis, c'est une sacrée coïncidence !
… Que je n'avais d'ailleurs pour ma part jamais remarquée, honte sur moi ! (j'ai la même édition sous les yeux et je confirme — mais c'est "Pré Saint-Gervais" : un tiret de trop dans votre retranscription).

George WF Weaver a dit…

Peu importe le tiret superfétatoire, au fond : ce billet nous offre une bonne occasion de siffler un Pastis 51…

Monsieuye Am Lepiq a dit…

Peu importe en effet.

Mais tout de même, ceci : vous confondez, comme nombre, les tirets — en longueur deux ou trois fois plus longs, avec espace avant et après : deux exemples aussitôt après dans l'extrait qui nous intéresse, d'usage proche des parenthèses — avec les deux traits d'union qu'il faut bien pour écrire justement la commune du Pré-Saint-Gervais (sans espace typographique, eux, ou « collés »)... il n'y avait manqué jusqu'alors qu'un correcteur un peu attentif...

Merci beaucoup à vous, Georges, de vos passages, commentaires, et éloges réguliers.

George WF Weaver a dit…

Mais c'est moi qui vous remercie, voyons ! pour la pertinence toujours subtile de vos billets (je dois parfois y réfléchir à deux fois avant de saisir l'astuce…)

Au temps pour moi, en tout cas, d'avoir effectivement employé le terme "tiret" (qui évoque le tiret-cadratin, il est vrai, qu'on aperçoit en effet juste après le "Et pourtant" de la phrase qui suit immédiatement) au lieu de "trait d'union" (et vous remarquerez que justement ce groupe nominal-là n'en comporte pas…)
Mais le texte d'origine n'en présentant pas, j'aurais plutôt transcrit tel quel, quitte à préciser un sic entre crochets…
Bref, chacun ses petites manies de copiste et de correcteur…

Joyeuse fin d'année à vous (en attendant 2017) !444 oulyixc

George WF Weaver a dit…

Ah, et je me permets de prouver que je n'ignore pas complètement l'existence des traits d'union en renvoyant à ce billet !

(le "444 oulyixc" qui clôt mon précédent commentaire n'est dû qu'à une erreur de manipulation : ce sont les termes qu'il fallait taper dans la fenêtre "image Captcha" pour prouver que je n'étais pas un robot. Maintenant, c'est "21634 MWpubc". J'attends avec impatience "Hoax", Wizzz" ou quelque terme de ce genre…)