vendredi 10 janvier 2020

« toute écriture est l'histoire d'un nom »

un sondage d’opinion

Tandis que paraîtra au dernier trimestre de cette année un nouveau titre, un nouveau livre, aux éditions Nous, le quatrième — après A As Anything, Anthologie de la lettre A ; 1960, Chronique d’une année exemplaire et H ! Hache ! Hasch ! Hallucinations de la lettre H —, pour la fabrication duquel la commission Poésie du CNL a (à nouveau) refusé la subvention à l’éditeur — preuve que mon livre n’en est pas (de la poésie) —, et que d’ordinaire les titres me sont venus en premier, parfois même en furent les déclencheurs…
Pour une fois, j’hésite entre plusieurs titres — ou je n’ai pas encore décidé.

Ce livre d’un peu plus de deux cents pages — dont « Petit Traité d’onomastique amusante » pourrait être le sous-titre — traite, essentiellement sous la forme de prélèvements, de la question du nom propre, du prénom, de l’anthroponyme, du nom de famille, des noms de scène, de plume ou d’artiste, du pseudonyme…

— Alors ?…

C’est du propre

Au propre

Proprement dit

Des noms

— autres ?…


(toute contribution bienvenue) 

11 commentaires:

Anonyme a dit…

("C'est du propre" n'est pas mal)

Au propre comme au figuré

(Au nom du père - assez lacanien mais on s'en fout)

(je pensais à Fernando Pessoa et à ses quelque quatre vingts peut-être hétéronymes) Aptonyme(s) et Hétéronyme(s)

(Sous son propre nom) (bof)

on continue à réfléchir - vous nous direz de quoi il retournera.

(anonyme) (alias PdB)

Am Lepiq (monsieuye) a dit…

Merci beaucoup, cher ami Pierô, de cette première réponse

C'est intéressant, non sans enseignement.

Je constate une première perplexité — qui est aussi la mienne.

Tu t'en doutes : Pessoa, hétéronymes, aptonymes, et tutti quanti, y sont évoqués...

(Pour "Le Nom du Père" : c'est niet.)

— Bien sûr, des nouvelles, des suites, ici, il y aura. —

J'invite la vingtaine (guère davantage) de mes « fidèles lecteurs » à y participer — étincelle

— ou pas.

Florence Trocmé a dit…

A PROPR Ié
Désolée de n'avoir plus été à la commission poésie, j'aurais sans doute poussé à ce que (mais ça ne suffisait pas toujours...)

Am Lepiq (monsieuye) a dit…

merci à vous, Florence — beaucoup
pour votre passage inattendu
et son approprié commentaire

Marcel Navas a dit…


Propre ?

OMO
MASTIQUE

Désolé, pas mieux…

M***

Am Lepiq (monsieuye) a dit…

OMO

lave plus blanc que blanc

(avec ses petits bras musclés) !

François Rocamora a dit…

Je me garderai bien de te donner un conseil, tu n'en as pas besoin.

A lui seul, ce petit sondage m'enchante, alors vivement le titre (et le livre).

Anonyme a dit…

Non / Nom
Quelque chose avec ces deux mots ?? Au sens où ce texte serait aussi une manière de dire non aux noms...
...mais la ponctuation ça n'est pas aussi bien que le stupéfiant : H ! Hache ! Hasch ! Hallucinations de la lettre H. De tout les titres de livres, c'est l'un de mes favoris ! C'est
surtout le H de Hallucinations qui tombe pile poil !

Philippe Jaffeux

Anonyme a dit…

NONS PROPRES

Anonyme a dit…

NON PROPRE

Adria Cheno a dit…

Mon
Nom
Dé Mon Nom Nous
-
Nom, Ny me, Mon Dé